Pain tressé, effet wow.

Quand je suis partie faire un stage en Hongrie en 1997, j’ai eu le bonheur de travailler dans une boulangerie qui, depuis, est devenue l’un des plus grands succès entrepreneurials d’Europe. (Bien sûr, je ne savais rien de tout cela à ce moment, c’est ma hongroise d’amie Enikò qui m’a récemment mise au courant.)

J’ai alors travaillé avec des locals à pétrir et tresser le pain, garnir des petites pizzas, faire des viennoiseries géniales et empaqueter des minis pains au fromage. Mon plaisir quotidien était de tresser les kalàcs à 6 brins. C’était un peu compliqué au début – surtout avec des ‘profs’ unilingues hongrois -, mais au bout de quelques jours, j’étais une pro.

Ces kalàcs à la pâte briochée délicatement sucrée sont un vrai régal. Et BEAUX, ça se dit pas ! Dimanche, avec mes filles et mon chum, l’envie nous a pris de s’en cuisiner un. Cela faisait 20 ans que je n’avais pas mis la main à la pâte, il m’a donc fallu l’aide de Youtube pour booster ma mémoire.

Et bien TADAM ! Fou, n’est-ce pas ? Quand je suis allée en porter un à ma cousine juste à temps pour le souper, elle a failli tomber par terre.

Si vous avez envie de reproduire le tout à la maison (vos enfants vont capoter), voici le lien :

Bon succès !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s