Dents d’adultes 101

J’aime bien informer les mamans de découvertes que je fais sur la maternité et ses défis. Et dans les 48 dernières heures, j’ai constaté + réglé un problème dentaire, grâce à la vigilance de mon amoureux et à la disponibilité de mon dentiste.

Le constat

Mon chum déjeune avec notre 6 ans, qui dit avoir un peu mal aux dents. On savait que ses deux petites dents d’en bas branlaient, mais vraiment pas beaucoup. Mon chum examine donc la bouche de notre mignonne pour s’apercevoir que deux dents d’adultes poussent derrière ses dents de lait. Légère inquiétude (et moi : légère panique).

Parce qu’il n’y a pas de hasard, mon chum avait rendez-vous le matin même chez le dentiste (merci la vie). Avant de partir, il prend donc une photo des dents de requins et la montre au dentiste après son examen-nettoyage.

– Il faut enlever ses deux dents de lait. Cela va créer de la place pour les dents d’adultes, et la langue va se charger de les pousser naturellement au bon endroit. Et parce qu’il n’y a vraiment pas beaucoup d’espace, on va aussi limer les dents voisines pour faciliter la poussée. Bonne nouvelle, on a de la place demain à 8 heures.

Oh boy. Quand mon chum m’a dit cela, je ne voyais pas trop comment on allait annoncer à notre fille que dans moins de 24 heures, elle allait se faire arracher deux dents (j’ai choisi le verbe enlever quand je lui ai parlé, déformation professionnelle) juste avant son camp de jour…

Le jour J

Eh bien, elle a pris la nouvelle comme un party, comme une occasion de devenir grande. Devinez qui était la première levée ledit matin et la première habillée ? Je ne sais pas quel genre d’enfant on a mis au monde. :)

L’intervention a duré un temps éclair de 25 minutes. Même pas pleuré, même pas arrivée en retard au camp, même pas chigné. Je lui ai tenu/flatté la main pendant qu’ils la gelaient, that’s it. Et je suis sortie de là fière comme un paon de ma petite qui a géré cela comme une championne.

Mais cela n’était pas encore dégelé… C’est la monitrice du camp, Pochahontas, qui a dealé avec cela.

Vous dire comment j’aime mon camp de jour.

 

Dentiste 101

IMG_1649

Devinez où on avait si hâte d’aller, mère et fille, sous la pluie ? Chez le dentiiiiste !

C’était hier le tout premier rendez-vous de ma 4 ans chez un professionnel des dents. Très excitée la fillette, d’autant plus que je la crinque depuis quelques jours en lui dorant la pilule. Un dentiste, ce n’est pas très l’fun à visiter, mais je lui ai seulement parlé des bons côtés. Et c’est juste ça qu’on a eu : du fun.

L’hygiéniste dentaire était formidable pour expliquer les 1001 instruments à Delphine, pour lui faire choisir la saveur de pâte polissante, pour lui offrir une surprise, etc. La visite a duré un bon 30 minutes qui est passé comme une balle, pendant que je prenais quelques clichés et les textait à mon chum comme une maman émerveillée par pas grand-chose. Vous vous reconnaissez, je suis certaine. :)

J’ai récolté pour vous quelques petites infos très utiles au sujet des dents des enfants :

  • La première visite d’un enfant chez le dentiste peut être autour de 3 ans. Chez nous, j’attendais que ma fille soit un peu plus mature pour faire le grand saut.
  • L’examen dentaire est couvert par la RAMQ jusqu’à l’âge de 9 ans, à concurrence d’un examen par année. Seuls le polissage et une autre chose (m’en rappelle plus, désolée… peut-être est-ce le nettoyage ?) sont à payer. Avec mes assurances, nous avons donc déboursé un maigre 17,50 $ pour la visite. Yé !
  • Quand vous prenez rendez-vous pour l’année d’après, assurez-vous que 365 jours se sont bien écoulés, sinon la RAMQ ne couvrira pas les frais. Si vous tombez sur une secrétaire qui distribue les rendez-vous un peu rapidement, vous risquez de vous faire prendre.
  • Les premières dents peuvent tomber aussi tôt qu’à 5 ans. Les dentistes peuvent donc ne pas plomber une dent s’ils jugent qu’elle va bientôt tomber et que ça ne vaut pas la peine. Par contre, les molaires tombent vers 10-12 ans. Ils faut donc les traiter sans quoi on peut avoir de mauvaises surprises.
  • Si vous êtes comme moi et ne passez jamais la soie dentaire (je sais, je sais…), sachez qu’il est important d’AU MOINS la passer sur les 8 molaires de vos enfants parce qu’elles tombent plus tard dans son développement.
  • Si votre enfant a des dents légèrement espacées comme ma fille, vous êtes en business ! Il y a donc de la place pour les dents d’adulte et… ciao les broches !
  • Une surprise en fin de visite, c’est primordial. J’avais prévu le coup au cas où mon dentiste n’ait pas de bidules. Delphine a choisi deux tatous dans le beau gros bac de l’hygiéniste. Il y avait même des bagues comme dans mon temps. Flashback des années 80. :)

Et voilà ! Delphine et moi sommes reparties de là en gambadant et en chantant : Pas de carie, belles dents !

Bon mardi les belles. xxx