Provision littéraire d’automne

Je ne sais pas ce qui m’arrive, j’ai une envie folle de lire ces temps-ci. L’automne me crée chaque année ce genre de disjonction mentale. Je me mets à cuisiner soupe par-dessus soupe et j’ai des rages de lectures et de télé. J’adore aussi l’odeur des feuilles qui jonchent le sol et croustillent sous mes pas. Bref, je crois que je suis une maman écureuil réincarnée.

Je vous partage donc plusieurs titres d’ouvrages en lien avec la parentalité. Un autre billet fera l’objet de livres pêle-mêle. Stay tuned…

img_3171Ma première découverte est un petit livre de Jonathan Roberge. Ce bouquin est un petit plaisir pour les parents, mais surtout pour les papas. L’auteur laisse à son fils une sorte de testament écrit en abordant des sujets aussi variés que drôles. Ex. : la première fois que tu feras ci, comment te comporter devant ça, c’est normal que tu te sentes comme ci et tralala. On sourit, on rit et on acquiesce beaucoup de la tête.

J’ai été amusée pendant le tiers du livre, et j’aurais sans doute continué si je n’avais pas trouvé cela un peu trop boys. C’est en quelque sorte le pendant pour hommes de Chronique d’une mère indigne, résolument comique et touchant. Mais au fil des pages, je ne me sentais pas trop concernée par les urinoirs et les érections matinales, donc j’ai investi mon temps ailleurs.

img_3191

Je n’en reviens pas d’être tombée sur ce livre. On m’a proposé d’en parler sur mon blog il y a environ deux semaines, mais j’ai été claire :  »Je ne promets rien. Le sujet est délicat, et si ça ne fitte pas avec mes convictions, je ne partagerai sans doute pas. » Eh bien imaginez-vous donc que d’entre tous les partages que j’ai pu faire sur ce blog depuis 2 ans, de toutes les recettes de brownies en passant par les trucs de santé ou les DIY, ceci est DE LOIN la meilleure recommandation ! Je m’explique.

Je cherchais depuis un bout de temps une façon d’aborder la vie spirituelle et la religion avec mes filles. Parce que ce n’est plus enseigné à l’école, la tâche incombe maintenant aux parents d’expliquer à leur enfant que le 25 décembre n’est pas juste un party de cadeaux, que Pâques n’est pas juste la fête des poules en chocolat et que Thomas et Judas sont des personnages d’une histoire fascinante. Bon.

Ce livre ne parle pas de religion, mais de cette chose intangible qui est plus grande que nous. On peut l’appeler comme on veut (l’Univers, l’énergie, les anges, les guides, whatever), mais ça reste bien réel et, bonne nouvelle, ça s’enseigne aux petits. J’ai été emballée de trouver dans ces pages plusieurs outils pour expliquer à mes filles comment se brancher sur leur petite voix intérieure, comment avoir confiance en elles, comment dialoguer avec l’univers, etc.

Il m’est difficile de vous en dire plus par pudeur, car tout ce pan de ma vie est ultrapersonnel et je ne sais même pas si j’ai quelqu’un avec qui en parler près de moi. Je peux juste vous dire que si le sujet vous intéresse, je vous recommande chaudement cet ouvrage. Parce que c’est bien d’apprendre à nos enfants à dire s’il-vous-plaît et merci, mais si on en fait de parfaits citoyens vides intérieurement, on ne leur a rendu service qu’à moitié.

Bonnes lectures !

P.-S. Partagez. partagez, ce livre ne peut pas rester secret !